MENU

Emmanuel Legeard

Enseignant

Titulaire d'un doctorat en Sorbonne, Emmanuel Legeard a consacré ses études en histoire des idées et en littérature comparée à la question écologique et philosophique de la nature humaine comme  principe d'autonomie permettant de transcender la nature par la culture, c'est-à-dire par l'étude, la compréhension et l'instrumentalisation de ses lois.

Cette démarche l'a conduit à renouveler le concept de "culture physique" à travers une initiative transdisciplinaire sans précédent dans ce domaine, où quelques-uns des paléoanthropologues, neurologues et psychiatres les plus célèbres ont été invités à apporter leur contribution. Mettant l'accent sur les dimensions humaine et cognitive des technologies de la performance, ses travaux ont débouché directement, dans le domaine du sport de haut niveau, sur les succès olympiques et les victoires internationales de plusieurs grand(e)s champion(ne)s. Ils ont porté l'auteur à conclure, comme Michel Bouet, que les sciences du sport devaient résolument devenir des sciences humaines, c'est-à-dire placer la question de l'homme au centre de leurs études, ou se condamner à l'impasse. Les méthodes élaborées sont aujourd'hui étudiées à l'INSEP.

En 2015, le "nettoyage social" de Rio pour la 31e olympiade a amené Emmanuel Legeard à soutenir publiquement Amnesty International et à se désolidariser définitivement de ce type de compétititions au nom même de l'idéal de Coubertin.

Se consacrant plus que jamais à la question de l'homme des points de vue écologique, historique et philosophique, il se concentre à présent sur les sujets de la ruralité résiliente, du réenracinement local (circuits courts, transformation touristique) et de l'adaptation technologique des populations - ou de leur résistance - à la digitalisation à l'ère de la mondialisation et du web 3.0.

Formation 

  • Strength and Conditioning Specialist, National Strength and Conditioning Association (2008)
  • Docteur en Sorbonne, Université de Paris-IV Sorbonne (2001)