MENU

Christian Nadeau

Professeur de Philosophie politique, Université de Montréal

Né en 1969, Christian Nadeau enseigne l’histoire des idées politiques et la philosophie morale et politique contemporaine au département de philosophie de l’Université de Montréal. Suite à des études à l’UQAM, il soutient une thèse en philosophie politique (décembre 2000) à l’Université Paris-X (Nanterre), sous la direction de Francine Markovits (« Le lien civil. Morale publique, obéissance et gouvernement à l’âge classique : Bodin, Charron et Jean de Silhon »). Après des recherches postdoctorales sur la théorie néorépublicaine au Département de philosophie de l’Université de Montréal, il y devient professeur en 2002. Il été professeur invité de plusieurs universités françaises (École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon, 2005 ; Université de Paris-I Sorbonne: 2006 ; Université Paris-Ouest Nanterre: 2008 et Université Lyon III: 2009).

Ses recherches portent sur l’histoire des idées politiques de la Renaissance au XIXe siècle (Machiavel, Jean Bodin et Hobbes, ainsi que sur l’humanisme civique et la tradition républicaine depuis la Renaissance). Il poursuit également des recherches en philosophie morale sur la question de la responsabilité collective et sur les théories conséquentialistes. En philosophie politique, il travaille depuis plusieurs années sur la justice transitionnelle et sur les théories de la démocratie délibérative. Son travail s’inscrit dans la perspective d’une philosophie politique des institutions, ce qui l’a conduit récemment à se pencher sur l’antagonisme entre solidarité et corruption.

En plus de travaux sur l’immigration et sur des problèmes en justice environnementale, il prépare un livre sur la justice d’après-guerre et une monographie sur La République de Jean Bodin en plus de deux autres essais : Droits et libertés. Une défense philosophique et Culture et politique. Réflexions pour une esthétique de la résistance. Il est directeur de la revue Philosophiques, depuis mai 2010. Il dirige, avec Bruno Bernardi, la collection PolitiqueS, aux éditions Classiques Garnier. Il a été également le coordonnateur de l’évènement État des lieux de la philosophie qui a eu lieu en novembre 2012 et à partir duquel sera préparé un ouvrage collectif permettant de mieux connaitre la situation institutionnelle de la philosophie au Québec. En plus de ses recherches universitaires, Christian Nadeau est l’auteur d’essais destinés à un large public : Liberté, égalité, solidarité. Refonder la démocratie et la justice sociale, Boréal, 2013 ; Contre Harper. Bref traité philosophique sur la révolution conservatrice, Boréal, 2010, et avec Martin Blanchard, Cul-de-sac. L’impasse de la voiture en ville, Héliotrope, 2007.

Militant pour la justice sociale et la démocratie, Christian Nadeau intervient régulièrement dans les journaux, à la radio et à la télévision. Il a présenté à de nombreuses reprises des conférences et animé des activités délibérantes pour des organisations syndicales (CSN, FTQ, APTS, etc…) ou pour des organismes communautaires (Centre de formation populaire, etc). Il est également depuis 2002 membre du conseil d’administration de la Ligue des droits et libertés du Québec.

Il collabore à l’émission Plus on est de fous, plus on lit, sur la chaine de Radio-Canada, où il tient une chronique mensuelle consacrée aux essais. Il écrit également pour le magazine Ciné-Bulles ou il publie une chronique « Cinéma et philosophie ».