MENU
K2

Le plafond de verre : mythe ou réalité ?

Le plafond de verre : mythe ou réalité ? - publication Cercle K2

Le Cercle K2 n'entend donner ni approbation ni improbation aux opinions émises dans les publications (écrites et vidéos) qui restent propres à leur auteur.

Dominique Bellos est ancienne DRH de Hutchinson et aujourd'hui CEO & Founder de Dominique Bellos Consulting SAS.

---

Au terme de mes 50 années de carrière féminine, je m’interroge : comment suis-je parvenue à éviter le fameux plafond de verre ? Certains diront, en plagiant Mark Twain : « [Elle] ne savait pas que c’était impossible et c’est pour cela qu’[elle] l’a fait ». Sans doute, mais j’ajouterai alors que si je l’ai brisé, et même évité, ce n’est pas seule... mais aidée par des hommes : dans l’ordre, mon père, mon époux, mes 2 fils, mes patrons, mes collègues, mes collaborateurs, mes amis, bref tous ceux qui ont de près ou de loin accompagné ma vie professionnelle et privée.

Quand je réfléchis à ce qui m’a aidée à réaliser cette carrière féminine, dans un environnement industriel essentiellement masculin, étant de surcroît de formation littéraire et non pas ingénieure, et ce sans ressentir de plafond de verre, je m’aperçois que c’est tout d’abord en assumant mon choix, à savoir : travailler avec plaisir « au pays des hommes » comme j’aime à le dire. En me mettant à leur place chaque fois que nécessaire, je leur ai permis de constater que je pouvais être « l’un » des leurs tout en restant moi-même en toute authenticité. Enfin chaque fois que nécessaire, j’ai usé sans en abuser de mon sens de l’humour et/ou de l’autodérision, deux atouts qui m’ont souvent aidée à relativiser une situation ou à remettre les choses à leur place, tout en gardant le sourire. Quand j’analyse plus précisément encore les facteurs clefs qui ont contribué à repousser ce potentiel plafond de verre, j’en dénombre 4 indissociables les uns des autres et tout aussi utiles pour des carrières féminines que masculines.

1°) un équilibre inébranlable, tout à la fois individuel, conjugal et familial, source inépuisable de confiance en moi et de joie de vivre

2°) des valeurs fondamentales qui sont intrinsèquement liées : respect, confiance, tolérance et qui ont guidé mes choix, mes décisions, mon orientation professionnelle

3°) des talents, partie intégrante de ma personnalité via mon ADN familial, parmi lesquels le bon sens, l’authenticité, la maîtrise du temps et l’intuition

4°) des compétences interrelationnelles clefs, telles que l’empathie, l’écoute active, la maîtrise des émotions, et sans lesquelles nos carrières, féminines comme masculines, connaîtront des freins invisibles qui érigeront un plafond de verre.

Si vous voulez en savoir plus ou si vous souhaitez partager d’autres idées sur le sujet, retrouvons nous prochainement au Cercle K2 , j’y animerai une visio conférence sur ce thème.

Dominique Bellos